Rechercher
  • les muséniaux

Ambassadrice #sansfiltre | Myranda


Passionnée des connexions humaines, Myranda Arseneault, 25 ans, a rejoint la belle famille du projet Les muséniaux le temps du deuxième sprint au Centre des arts et des loisirs Alain-Larue. Étudiante en littérature, Myranda plonge tête première dans toute opportunité créative. Elle-même ancienne employée du Musée d’art de Joliette, la formule de partage artistique lui était alors toute décernée.


Les institutions culturelles, Myranda adore! Elle reconnaît aussi les avantages du numérique. Son terrain de jeu créatif? Instagram! Accessible à toutes et tous, sa plateforme médiatique préférée lui permet de laisser libre cours à son imagination. Alors, pourquoi ne pas lier institutions culturelles et outil technologique pour rallier les jeunes vers l’art? Pour Myranda, la rencontre de la culture et de la technologie du projet Les muséniaux cadre directement dans la même veine!

Bienvenue dans ce deuxième portrait #sansfiltre!


Myranda, au sprint du Centre des arts et des loisirs Alain-Larue.


Marier culture et technologie


Avec l'avènement technologique, l’art croise de plus en plus le numérique. Myranda y voit une belle adéquation créative. Participer au sprint était alors tout naturel pour la jeune femme. Son but en s’inscrivant? Rencontrer… rencontrer d’autres esprits créatifs, d’autres artistes, d’autres gens!


« Le numérique, c’est un mix de dépassement et de possibilités. C’est tellement le fun! On peut aller un peu partout à travers le monde… sans y mettre les pieds. C’est ô terrorisant, ô excitant! »


Malgré son engouement pour le numérique, Myranda voit une barrière franche entre la culture et le Web. En effet, la culture occupe une grande partie de sa vie. Les expositions, les spectacles, le cinéma... elle en raffole! Le contenu en ligne? Elle n’en est pas fan. Pour l’étudiante en lettres, ressentir les choses, le sentiment qu’offre l'œuvre dans toute sa splendeur, est essentiel.

Myranda atteste que, la culture, c’est tout.


« Quand on marche dans la rue, quand on voit des affiches de magasins… il y en a partout! L’art est tout, partout, dans tout. »

Le patrimoine culturel est une richesse indéniable, et la culture populaire en fait partie.


Myranda et des partricipant.e.s du sprint du Centre des arts et des loisirs Alain-Larue.



Une opportunité d’échange sans pareil


Sans attente, Myranda s’est fait prendre par l’énergie positive du groupe lors du sprint des Muséniaux. Ce qui l’a marquée? L’expérience en entier.


« Le temps a passé tellement vite! »


La créatrice en est ressortie gorgée de nouvelles idées et de partages gratifiants. Le rythme de la soirée embrassait à merveille l’objectif des activités. Toutes et tous les participant.e.s étaient à l’aise d’échanger, et les animatrices ajoutaient un dynamisme recherché dans un tel projet pour les jeunes.


Myranda en était à sa première expérience de co-création. Depuis, l’artiste est demeurée en contact avec d’autres participant.e.s du sprint. Elles et ils utilisent même la plateforme Instagram pour suivre leurs nouvelles idées et leurs publications. Comme quoi, le projet des Muséniaux, c’est aussi une activité sociale!


Myranda et des partricipant.e.s du sprint du Centre des arts et des loisirs Alain-Larue.


Les lieux culturels, attrayants pour les jeunes?


Généralement, les jeunes sont moins attirés par les lieux culturels. Pourquoi? Myranda croit que ces institutions semblent élitistes et trop sérieuses pour la plupart des étudiant.e.s. Pourtant, c’est un mythe! Les muséniaux offrent la chance aux plus sceptiques comme aux passionné.e.s de prendre part à la création d’un outil numérique. N’est-ce pas génial?


Sans hésiter, elle recommande le concept à toutes et à tous. Déjà fervente des musées, l’étudiante croit que Les muséniaux, c’est parfait pour faire adorer de telles institutions à tout un chacun.


Les participant.e.s du sprint du Centre des arts et des loisirs Alain-Larue.



Tu as envie de vivre l’expérience du sprint créatif? Il n’est pas trop tard! Pour découvrir l’ensemble de la programmation et réserver ta place, rendez-vous en ligne! Tu peux aussi contribuer virtuellement et depuis ton cellulaire en suivant le projet Les muséniaux sur Facebook et/ou sur Instagram.





Psstt : pour en savoir plus sur Myranda, restez à l'affût : elle prendra notre compte Instagram pendant 24 h mercredi 13 octobre ;). Elle pourra nous en apprendre plus sur qui elle est et sur la place de la culture dans sa vie.




72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout